26 févr. 2017

Gaspard des profondeurs.


Titre: Gaspard des profondeurs. 
Auteur: Yann Rambaud.
Edition: Hachette.
Pages: 298.

"Gaspard a décidé de partir: son père lui manque. Sur la route, il rencontre Honoré, l'ami de sa vie. Sur la route, il rêve des rêves qui le font grandir. Il rêve des rêves peuplés de créatures étranges: hommes-arbres, tortues géantes et perroquets savants.
Ensemble, Gaspard et Honoré parcourent la Provence et la Camargue. En quête d'un père pour l'un, l'autre n'ayant qu'une idée en tête: voir la mer. Ils marchent, et en marchant, c'est toute leur enfance qu'ils vont traverser"


Le thème de ce mois-ci avec Lucille du Blog "Si on lisait" était de s'imposer une lecture à chacune qui se trouvait dans notre Pal. Je lui ai choisi Captive: les nuits de Shéhérazade, je voulais tellement qu'elle découvre ce coup de cœur du désert, clic sur le sable pour voir sa chronique. De son côté, elle m'a choisi ce roman, qui au passage était son cadeau de Noël. Vu dans ma whislist. 

Et c'est un réel plaisir de vous en parler. 
Je commence avec un petit mot pour cette couverture simple mais tellement vendeuse, ce jeu d'ombre et de couleur bleu, tout en faisant référence aux détails de l'histoire est à mes yeux sublimes.

Ce roman est une aventure initiatique, presque indescriptible. Le genre très poétique avec une part d'imagination qu'un enfant doit avoir - et un adulte ne pas perdre -. Classé dans les rayons jeunesse peut-être à tort, même aux yeux de l'auteur qui le conseille pour un public d'au moins minimum 12 ans. Pourquoi ? Parce que la plume est plus élaborée - sans vouloir dire que les écrits jeunesse sont moins parfaits bien sûr -. 
Avec des scènes très belles d'une réelle douceur écrit avec justesse et tout en retenue, avec des messages instructifs sur la vie, l'amitié, la réalité, l'imaginaire et les moments difficiles et douloureux magnifiquement traités, il n'en ai pas moins où d'autres instants sont plus durs - il y en a un pour tout vous dire où j'ai un peu flippé, je ne m'y attendais pas du tout. J'ai Lucille pour témoin -. 
Mais je pense fortement qu'avec la conclusion de cette histoire. Tout a sa place.

Gaspard est un jeune garçon très courageux et attachant, qui fugue pour retrouver un père absent, qui lui manque terriblement et rend toute la maisonnée malheureuse. Par amour de sa famille, il se donne le devoir de le retrouver. À partir de ce point de départ, il va suivre un chemin entre réalité et imaginaire où il fera des rencontres surprenantes et de qualités. Et pour vous laisser le plaisir de découvrir ce monde merveilleux, je vais plutôt vous parler d'Honoré, Néné pour les intimes. Cet amitié/coup de foudre - parce que ça arrive aussi pour l'amitié - croisé sur le chemin de sa quête. Il est tout simplement adorable, drôle, loyal et un parfait compagnon pour Gaspard. Ils étaient faits pour se rencontrer, se soutenir et partager les instants beaux comme difficiles de la vie.

Ce bouquin m'a bluffé, y rentrer sans a priori rend cette lecture parfaite. Mais je vous préviens, elle touche la corde sensible
Ce monde m'a fait penser à l'Histoire sans fin où l'imaginaire devient un repaire secret où il est facile de s'y réfugier - et par conséquent d'en apprendre sur soi - mais également de se poser la question "Où s’arrête cette fine frontière ?".

Pour conclure, Gaspard des profondeurs est un roman très réussi parlant de sujets difficiles. Je l'ai beaucoup aimé et suis curieuse de lire la "suite qui n'en est pas une" avec Jessie des ténèbres.

Dites-moi ce que vous pensez de ce roman difficile à décrire.
Ou simplement si maintenant il vous tente.
Des bisous des profondeurs.

3 commentaires :

  1. Bon... j'avais raison de te demander de lire celui-ci pour savoir si j'ajoute a ma wishlist ou non... et verdict... une wishlist qui s'allonge haha ;)

    Bisous lumineux ma Sofie

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Contente que tu l'ai découvert grâce à moi ;)

      Supprimer