31 mars 2015

Le livre sans nom.

Titre: Le livre sans nom 
Auteur: Inconnu
Edition: Le livre de Poche
Pages: 512

" Santa Mondega, une ville d'Amérique de Sud oubliée du reste du monde, où sommeillent de terribles secrets... Un serial killer assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique livre sans nom...
La seule victime encore vivante du tueur se réveille, amnésique, après cinq ans de coma.
Deux flics très spéciaux, ds barons du crime, des moines férus d'arts martiaux une pierre précieuse à la valeur inestimable, quelques clins d’œil à Seven et à The Ring... et voilà le thriller le plus rock'n roll de l'année!"


Pour cette chronique, imaginez-moi - je vous plante le décor - assise à mon bureau éclairé par une unique lampe tamisée, à mes lèvres une cigarette dont le filtre est coloré par mon rouge à lèvres. Dans ma main, un bourbon. Avec glaçons. Sur le verre de la condensation. Dehors, le vent hurle. Il fait nuit. Je sais qu'il va venir, j'ai lu le livre...

Non pour vrai, je suis enroulée dans mon plaid, un chocolat chaud à coté et quelques petits biscuits. Mais ça ne s'y prête tellement pas

Ce livre est complètement badass
Voilà, c'est tout ce que j'ai à dire.

Pour commencer, quand une amie m'en a parlé, je me suis dit: "Excellent, lire un livre sans nom d'un auteur anonyme où un personnage défini comme un serial killer tue les personnes qui ont lu ce dit livre, il faut que je le lise!!"
Oui, la fille qui se jette dans la gueule du loup toute seule, oui.
Mais avouez, je suis sûre que c'est ce qui vous attire aussi.

Mr anonyme est un auteur complètement barré. Ce roman et un verre d'alcool, c'est du pareil au même pour moi.
Au début, on essaye par curiosité. Ce n'est pas mauvais. Encore un chapitre. Ça défile, on ne sait plus s'arrêter. Jusqu'à atteindre la folie. Mais! Sans gueule de bois - seulement quelques cernes, résultat d'une insomnie -.

Dès le premier chapitre, on se plonge dans une narration tel Sin City - cela n'est que mon point de vue - Grise, froide avec une odeur de fumée de cigarette, d'alcool et de sang. Notez bien que d'un chapitre à l'autre, nous passons à des personnages différents, au début cela peut être déroutant, mais on s'y fait vite. Et puis, tous sont liés finalement.  
On peut se dire qu'il y en a de trop, mais vu l'espérance de vie à Santa Mondega...

L'ambiance est posée? Bien. Maintenant, le mystère. C'est comme ça que Mr Anonyme nous piège, avec toutes nos questions. Qui est cet homme encapuchonné? Cette pierre, quel secret renferme-t-elle? Et puis que vient faire des moines dans cette ville si brutale?... Il te faut donc lire, lire et encore lire pour le savoir. Et les découvertes sont déconcertantes. ;)

Si tu aimes les thrillers et qu'un peu de folie ne te fait pas peur, je te le recommande chaudement - Merci Lise - car ce livre à tout pour lui: de l'humour, de la vengeance, du sexe, de l'amour, de la violence, du mystère, du "WHAAATTT?", et du Bourbon!

Si tu crois aux licornes, lis-le quand même.

À plus tard. J’espère :)

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire